Playlist#1 : Janvier 2016

Me revoilà ! On est déjà le 23 et comme je ne souhaite pas vous faire attendre jusqu’en février, je profite de mon entrée en matière pour démarrer tout de suite avec ma Playlist #1

#TOP 3

« In Dreams » – Ben Howard

 

♥ « Opium » – Karin Park ♥

« Death Defying Acts » – Angus & Julia Stone


 #COVER

« Simple Man » – Deftones

[Original : Simple Man – Lynyrd Skynyrd]


#HOMMAGE

« Oh You Pretty Things » – David Bowie

 

Publicités

Mes playlists : Le concept !

J’inaugure ma rubrique « Musique ».

Le principe de base est simple, chaque mois je listerai 5 morceaux qui m’ont accompagnée durant les 30 derniers jours.

L’idée est née d’une petite habitude que nous avons entre amis et qui consiste à s’échanger nos découvertes musicales. Même si les coups de cœur sont subjectifs, il nous arrive assez souvent d’avoir une sensibilité musicale commune et de faire de belles découvertes de cette façon.

Alors pourquoi pas revisiter cette démarche sous la forme d’un post mensuel… ?

Voici ce qui vous attendra chaque mois :
  • #Top3
    = 3 morceaux « en vrac »
  • #Cover
    = 1 reprise à découvrir (Je citerai le morceau original bien sûr)
  • # « ? »
    = 1 morceau surprise sélectionné en fonction d’un contexte (en rapport avec l’actualité ou l’un de mes articles par exemple) .

 

Bon… Bien sûr, j’ose espérer qu’il n’y aura pas QUE des Playlists ! Je devrais trouver matière à vous raconter deux ou trois petites anecdotes de temps en temps… En attendant, ouvrez grand vos écoutilles !

Tout savoir (ou presque) sur la lecture numérique !

La lecture des histoires et romans sert à tuer le temps de deuxième ou troisième qualité. Le temps de première qualité n’a pas besoin qu’on le tue. C’est lui qui tue tous les livres. Il en engendre quelques-uns. [Paul Valéry]

Il y a un peu moins d’un an, j’ai recommencé à lire.

Au départ c’était surtout un moyen de tuer le temps ( la faute à une grève des transports particulièrement longue…).

A ce moment là, ma copine Émeline partageait avec moi quelques romans en .pdf que je lisais sur mon smartphone. Ce n’était pas le top, surtout pour mes yeux, mais ça avait le mérite de ne pas être encombrant et de m’aider à patienter.

Par le passé, on m’avait proposé plusieurs fois de m’offrir une liseuse électronique mais j’avais encore une aversion pour la dématérialisation à cette époque. Quelques années plus tard et compte tenu de mon train de vie, l’aspect pratique de l’outil a fini par me séduire et c’est en juin dernier que j’ai finalement fait l’acquisition d’une liseuse.

Mon choix s’est tourné vers une Kobo qui venait tout juste de sortir : La Kobo « Glo HD ». Compatible avec de nombreux formats et une technologie d’affichage avancée par rapport à ses concurrents. Super rapport qualité/prix selon moi (129€).

Si vous souhaitez en savoir plus je vous laisse le lien des caractéristiques produits + test complet par le site « lesnumeriques.com » : ICI

kobo

Après plus de 6 mois d’utilisation je suis vraiment très contente de mon choix.

Ma seule déception ne concerne pas le produit mais le business du livre numérique dans son ensemble et ce, pour plusieurs raisons :

Tout d’abord il faut savoir que le prix d’un ebook est le même que celui de la version papier en librairie. (Heureusement pour moi, mon débit de lecture n’est pas prêt de me ruiner !). Cette remarque est valable pour les sorties littéraires, un peu moins pour les ouvrages qui commencent à dater. J’ai par exemple pu m’offrir « Le Petit Prince » pour même pas 1€ symbolique. Et puis si l’on possède dans son entourage d’autre lecteurs équipés de liseuses il est possible de limiter les dépenses en s’échangeant quelques supports.

A condition d’être attentif à un petit détail…

 

 

Les DRM (Digital Right Management) .

Il s’agit d’un dispositif de protection dont le but est de contrôler l’utilisation qui sera faite d’une œuvre numérique grâce à un système de chiffrement et d’accès conditionnel. Dans le domaine du livre numérique il s’agit surtout de restreindre la lecture du ebook à une seule marque constructeur ou un seul vendeur.

Cela signifie que si vous téléchargez le contenu qui vous intéresse via la librairie proposées par votre liseuse vous vous retrouverez probablement avec un ebook qu’il vous sera impossible de partager avec un ami possédant une autre marque de liseuse que la vôtre. Ou bien imaginez que votre liseuse vous lâche et que vous souhaitiez en racheter une mais pas de la même marque… et bien vos ebook que vous aviez pris la peine d’acheter légalement seront irrécupérables à cause des DRM et vous serez obligé de racheter chacun d’eux pour les avoir sur votre nouvelle liseuse. Ah oui… De suite, ça vous pose un peu plus problème vous voyez.

Ces pratiques sont pointées du doigt car elles sont accusées d’engendrer des situations de monopoles et de non concurrence. Autrement dit, et malgré ce que leur nom pourrait laisser entendre, les DRM sont une contrainte technique non légale qui pose par ailleurs des problèmes éthiques et juridiques.

L’utilisation de DRM est en effet contraire à bon nombre de droits comme notamment celui de la copie privée et d’un point de vue éthique, il est à noter qu’ils peuvent constituer une atteinte à la vie privée, dans la mesure où l’analyse statistique des contenus auxquels les utilisateurs ont accès nous fait évoluer vers une informatique toujours plus restrictive et surveillée. Enfin, l’énorme contradiction dans toute cette histoire, c’est que finalement, le dispositif pénalise avant tout les consommateurs honnêtes, étant donné que les contraintes liées aux DRM ne touchent que les utilisateurs achetant légalement leurs produits.

drm

 

Vous comprenez maintenant pourquoi ce « détail »  est très controversé et pourquoi je vous conseille de bien vous renseigner avant d’arrêter votre choix sur tel produit ou tel contenu. Si ce n’est mon expérience personnelle via l’utilisation de ma liseuse, je n’ai pas la légitimité ni les connaissances nécessaires pour entrer dans les détails techniques et juridiques de ce vaste sujet.

Je vous invite donc à faire des recherches sur internet pour approfondir.

Ci-dessous, quelques sites qui savent très bien parler des DRM :

  • Korben.info  (Méthodes et astuces pour contourner les pièges des DRM incluses)
  • APRIL (Association pionnière du logiciel libre en France)

Des questions sur ma liseuse, son achat,son utilisation ? Un avis à partager sur la lecture numérique en général ? N’hésitez pas ! L’espace commentaires est fait pour cela.

A très bientôt !

Minestrone

La minestrone c’est la soupe italienne par excellence. Elle est idéale pour faire le plein de vitamines et la présence de viande et de pâtes dans la recette en fait un plat complet qui se suffit à lui même.

On peut l’adapter tout au long de l’année avec des légumes de saison. La recette que je vous propose ici n’est pas vraiment de saison mais c’est celle que je préfère pour son mélange de saveurs et en particulier celle du céleri que j’affectionne particulièrement.

Bon à savoir : Le céleri est une plante aux vertus purifiantes et détoxifiantes. Non seulement il a un fort pouvoir diurétique, mais c’est aussi un excellent fortifiant de l’estomac et donc un véritable allié pour la digestion (ça tombe à pic non ?). Riche en fibres, sachez que le céleri est également le champion de sa catégorie parmi les aliments qui nécessitent plus d’énergie au corps pour être digérés que d’énergie apportée par leur consommation. Eh oui… Ça vous en bouche un coin hein !

Minestrone (pour 4 à 6 personnes)

Préparation : 35 min / Cuisson : 30 min

Ingrédients :

  • 1 oignon
  • 4 carottes
  • 4 tomates (+ Concentré de tomate facultatif)
  • 1 courgette
  • 4 branches de céleri
  • 2 poignées de haricot-verts
  • 200g de poitrine fumée (ou lard fumé)
  • 100g de petites pâtes (type coquillettes)
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre…

Préparation :

  1. Émincer l’oignon et les feuilles de céleri
  2. Découper les tomates, courgettes et carottes en dés
  3. Couper en tronçons les branches du céleri et les haricot-verts
  4. Tailler des lamelles de poitrine fumée
  5. Tout mettre dans un faitout, couvrir d’eau.
  6. Ajouter l’huile d’olive, saler, poivrer… et porter à ébullition.
  7. Laisser mijoter ainsi avec couvercle sur feu vif pendant 10 à 20 min.
  8. Ajouter les petites pâtes
  9. Remettre à mijoter avec couvercle sur feu moyen/doux durant 15 min.

Il n’y a plus qu’à servir bien chaud.

Bon appétit !

 

 

 

 

 

 

 

2016… et quelques nouveautés !

8bf78ae4

Bonsoir,

Je vous souhaite une très belle année 2016 !

Vous n’allez pas me croire, mais malgré seulement 25 articles publiés, ce blog existe depuis 2011.

[Mais où est donc la Société Protectrice des Blogs Maltraités ?!!!]

Mon vœu le plus cher pour ce blog en cette nouvelle année, c’est qu’il puisse doubler ses statistiques et se faire un petit peu connaître en dehors de sa très intime sphère de lecteurs.

En résumé, je lui souhaite un petit retour en force car ce serait vraiment la meilleure chose qui puisse lui arriver. Mais cela ne dépend que de la bonne volonté de son propriétaire. Il parait…

Ceci ressemble à s’y méprendre à une bonne résolution mais ce n’en est pas une car je ne tiens jamais mes résolutions [CQFD].

J’y ai un peu travaillé ce week-end, ce qui me permet déjà de vous présenter quelques nouveautés :

  • Et une page Google+ qui me permettra de vous montrer les coulisses de mon blog (et de ma procrastination démesurée) mais aussi de vous aider à patienter entre deux articles.

J’espère que ces nouveautés vous plairont, quant à moi je ne lâche pas mon clavier tout de suite car j’ai du pain sur la planche.

Et je vous dis à très vite !

Bulle LBDL-le-blog 300x300