Tomates confites maison

miniature

La tomate n’est pas un aliment qui se congèle bien. Mes parents et beaux-parents ayant un jardin, je sais à quel point on peut être à court d’imagination l’été, quand on croule sous des récoltes trop généreuses !

La préparation de bocaux semble donc la meilleure option pour profiter de ce fruit toute l’année.

Alors oui, je sais… On entame déjà le mois de novembre donc ce n’est plus du tout la saison des tomates mais pour les besoins d’une recette, je me suis essayée à la préparation de tomates confites maison. Un jeu d’enfant !

L’idéal c’est de le faire avec de grosses tomates bien mûres et bien charnues bien sûr mais vu la saison avancée, je n’avais pas cette chance, j’ai fait avec ce que j’ai pu trouver de mieux sur le marché.

Quelle différence entre tomates confites et tomates séchées ?

Tomates séchées :  Elles sont mises à sécher pendant des heures voire des jours entiers au soleil pour être complètement déshydratées, puis sont réhydratées et conservées dans de l’huile d’olive (éventuellement parfumée avec des aromates). On en trouve facilement en grandes surfaces et épiceries.

Tomates confites : Ce sont quant à elles des tomates « demi-sèches », elles ne sont que partiellement déshydratées (au four ou au soleil) afin de conserver une partie de l’humidité en concentrant la saveur de la tomate. Tout comme les tomates séchées, elles sont ensuite conservées dans de l’huile d’olive (parfumée ou non). On les trouve plus difficilement en grande surface.

Ingrédients :

(pour un bocal de 150g environ)

  • 1 bocal en verre et son couvercle hermétique (pour ma part j’ai récupéré un ancien bocal d’olives)
  • 8 tomates moyennes / ou 4 grosses (cœurs-de-bœuf par exemple)
  • huile d’olive
  • sel, poivre (certains ajoutent aussi du sucre)
  • thym, romarin, origan, ail … (selon les goûts)

Préparation :

  1. Laver les tomates.
  2. Laver et ébouillanter le bocal et son couvercle et les laisser sécher sur un torchon, à l’abri de la poussière.
  3. Monder ou peler les tomates
  4. Couper des quartiers grossiers.
  5. Retirer la pulpe et les pépins pour ne garder que la chair.
  6. Préchauffer le four à 90°.
  7. Placer les quartiers sur une grille recouverte de papier cuisson.
  8. Verser sur les tomates un filet d’huile d’olive, et quelques aromates sélectionnés selon vos goûts.
  9. Saler, poivrer , sucrer éventuellement.
  10. Enfourner 2h à 4h (toujours à 90°), jusqu’à ce que les tomates soient ratatinées.frise-tomates-confites
  11. Placer dans un bocal avec les résidus d’huiles et d’aromates
  12. Couvrir d’huile d’olive et fermer hermétiquement.

bocal

Ainsi préparé, le bocal peut se conserver au moins 15 jours au réfrigérateur.

Pour une conservation plus longue et à température ambiante, passer au stérilisateur, ou immerger à moitié le bocal dans une casserole d’eau bouillante pendant 15 min.

Une fois que toutes les tomates ont été consommées, récupérez l’huile de conservation pour vos assaisonnements !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

7 réflexions sur “Tomates confites maison

    • J’en ai glissé quelques unes dans le risotto de ce soir. Le sucre n’est vraiment pas nécessaire. Je n’en ai pas mis et mes tomates étaient bien confites, avec des saveurs naturellement concentrée. C’était top 🙂

Commenter cet article !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s