Accessoire : L’éponge Konjac

Le « Konjac » est une plante qui pousse en Asie et dont le tubercule est utilisé dans la cuisine locale. Vous connaissez peut-être déjà son utilisation alimentaire comme coupe-faim dans certains plats préparés « spécial régimes ». Mais il n’est pas question de régime aujourd’hui puisque je souhaite vous parler de son utilisation en cosmétique.

P1080753En réalité, j’ai déjà fait mention de cette chose dans mon pavé sur le Layering sans préciser ce dont il s’agissait exactement…

L’éponge de Konjac est un accessoire beauté naturel, 100% végétal. Plus doux que n’importe quelle brosse nettoyante, tissus de lavage, ou n’importe quelle éponge végétale, c’est l’allié de toutes les peaux et en particulier celle des peaux sensibles.

Une éponge de Konjac s’utilise humide, il faut donc la réhydrater avant chaque usage en la passant simplement sous un filet d’eau tiède. Le Konjac va s’imbiber d’eau, gonfler et il retrouve ainsi toute sa souplesse.

Elle peut être utilisée quotidiennement avec votre produit nettoyant habituel, ou seule si vous préférez mais dans ce cas, pensez quand même à la nettoyer avec un savon entre chaque utilisation. L’éponge nettoiera votre peau en profondeur et sa texture permettra une micro-exfoliation douce, non agressive. Au fil des jours, vous verrez votre grain de peau s’affiner et votre teint devenir plus lumineux.

Elle est également tout à fait adapté pour la toilette de bébé.

L’éponge peut être vendue sèche ou bien humide. Je préfère pour ma part quand elle est conditionnée dans un environnement humide, il me semble qu’elle dure plus longtemps et qu’elle conserve mieux ses propriétés. Autre petit détail mais qui a son importance : Je la choisi toujours avec une ficelle pour pouvoir la suspendre entre chaque utilisation.

Utilisée quotidiennement (matin et soir) l’éponge n’a pas vraiment le temps de sécher complètement mais si jamais cela vous arrive je vous conseille de la faire tremper 10/15 min dans un grand bol d’eau tiède juste avant de la réutiliser.

Sa texture pourra vous étonner la première fois. Une viscosité à peine perceptible qui donne l’impression que l’éponge va fondre et se dissoudre comme une gelée. Mais je vous rassure, il n’en sera rien !

frisekonjac

L’éponge a une durée de vie moyenne de 3 mois pour une utilisation quotidienne. Elle s’use naturellement au fil du temps il est donc utile de la changer régulièrement. Vous en trouverez en parapharmacies, dans certaines grandes chaînes (Sephora, Kiko…) ou dans des boutiques spécialisées dans les produits alternatifs. Le prix peut varier de 4€ à 9€ environ. Il en existe de toutes les formes, de toutes les couleurs. Certaines sont même enrichies d’argiles pour aider les peaux à problèmes.

Ma dernière en date, (celle en photo) qui est très classique (mais j’aime beaucoup sa forme) vient de chez « Léa Nature ». Lors de mon prochain achat, je testerai peut-être celle de la marque « Lamazuna » dont j’ai entendu beaucoup de bien.

 

Publicités

Tag : Les « Liebster Awards »

WordPress me souhaite aujourd’hui une Joyeux Blog’anniversaire !

Pour fêter ça voici enfin ma participation au Liebster Award !

 liebsteraward

La semaine dernière j’ai en effet eu la surprise de découvrir que mon cher blog et moi avions été tagués par Claude, du blog « Livres d’un jour« .

Ma mission si je l’accepte :

  • Vous dévoiler 11 trucs sur moi
  • Répondre au 11 questions de Claude – « Livres d’un jour »
  • Rédiger 11 question pour mes futures victimes
  • Taguer à mon tour 11 blogs/bloggeurs (ou presque) pour participer à ce jeu.

 

Pour commencer, 11 petits trucs à propos de moi :

1 – Je ne supporte pas qu’on me regarde pendant que je travaille, cuisine ou bricole. Cela me stresse ! J’ai besoin d’être tranquille dans mon coin pour prendre des risques et faire des expériences un peu farfelues en toute confiance sans avoir peur d’être jugée.

2 – Je suis famille d’accueil pour chats pour l’association « L’école du chat libre » de Toulouse. J’ai adopté « Nefer » mon premier accueil pour lequel j’ai eu un coup de foudre et nous avons pris une deuxième chat en accueil pour lui tenir compagnie !

3 – J’ai une peur panique des guêpes et des frelons mais je suis légèrement plus tolérante avec les abeilles en reconnaissance de leur travail (Comprenez par là que j’adore le miel, tout simplement…)

4 – Quand j’étais petite j’ai fait du porte a porte dans mon village pour vendre des cailloux et mes voisins étaient trop gentil pour refuser… Je suis donc revenue toute fière a la maison avec mes quelques pièces. J’ai pris un soufflons de mes parents qui m’ont forcé à rendre l’argent à mes « clients ». (Et voilà… une carrière tuée dans l’œuf !)

5 – Dans la vie j’exerce le métier d’archiviste et je suis fascinée par les témoignages du passé que nous ont laissé les générations avant nous !

6 – J’ai beaucoup de mal en sortir d’une boutique de bijoux fantaisie sans acheter une paire de boucles d’oreille…. (#addict)

7 – Je suis bénévole pour une association de scoutisme : Les Éclaireuses et Éclaireurs de France. Il y a quelques années j’étais animatrice et aujourd’hui je suis secrétaire.

8 – J’adore le chocolat. J’aime aussi la menthe. Mais je déteste le mélange des deux saveurs. Les « After Eight » très peu pour moi ! (Beurk)

9 – J’ai à ce jour parcouru 966 km à pied pour un jeu… Celui-là. Et le compteur continue de grimper un peu chaque jour !

10 – J’adore assister à des concerts. J’ai une préférence particulière pour les concerts de rock.. mais aussi les concerts de métal !

11 – Je rêverais de vendre quelques créations sur « A Little Market » ou autre… mais je n’ose toujours pas me lancer…

 

Passons maintenant aux 11 questions de Claude :

1 – Aurais-tu aimé vivre dans un autre siècle ?

Non, pas vraiment… En tout cas je n’aurais pas aimé vivre dans un autre siècle appartenant au passé. Je pense que le 21ème siècle est pas trop mal dans la mesure où il nous offre une grande liberté d’expression et de grande possibilité d’agir. Mais par contre je serai très curieuse de voir comment sera la vie dans les siècles futurs.

2 – Y-a-t-il une odeur que tu aimes particulièrement, en dehors des parfums ?

Assurément celle de la fleur d’oranger qui m’apaise profondément.

3 – Quels pays rêves-tu  de visiter ?

L’Irlande, L’Inde, L’Islande… mais aussi pleins d’autres pays qui ne commencent par forcément par un « I ».

4 – Qu’aimes-tu manger ?

Très difficile cette question. J’aime manger varié… pourvu que la cuisine soit parfumée et savoureuse ! Mes plats préférés : Lasagnes, Poulet au lait de coco, Dinde au citron et olives, Lotte au curry, Porc à l’ananas… etc, etc…

5 – Es-tu susceptible ?

Oui, assez.

6 – Que préfères-tu une soirée entre amis ou une soirée dans ton cocon ?

Une soirée dans mon cocon la majorité du temps. Mais j’ai besoin d’une bonne soirée de jeux et de rigolades entre amis de temps en temps pour être pleinement épanouie !

7 – Y-a t-il un objet dont tu ne te sépares jamais ?

Aucun dont je ne me sépare jamais. Quoique …

8 – Si oui, lequel ?

… Depuis peu, mon bracelet connecté me suis partout : Il compte mes pas dans la journée, mesure mes phases de sommeil, me réveille en douceur le matin et me suit même sous la douche. Mais je ne suis pas accro pour autant. Par contre je ne peux pas partir de chez moi sans prendre mon téléphone.

9 – Comment vois-tu ton avenir ?

C’est assez flou donc je ne vois pas très bien. Mais je devine les contours… J’ai plutôt tendance à vivre au jour le jour.

10 – Comment seras – ton blog dans un an ?

Un peu plus étoffé, un peu plus animé aussi. J’espère tenir les objectifs que je me suis fixée pour 2016.

11 – Si tu étais un animal, lequel serai-tu ?

Un chat bien sûr ! D’abord parce-que je pourrais manger et dormir à volonté, et puis aussi parce que ça à l’air plus facile de se faire connaître sur le web quand on est un chat ! Maru serait probablement mon mentor si j’en étais un…

 

Les 11 questions que je réserve à mes nominés…

  1. Quels sont les 3 favoris les plus consultés de ton navigateur ?
  2. Qu’est ce qui t’a décidé à te lancer dans la création d’un blog ?
  3. Quelle est la dernière chose à laquelle tu penses avant de t’endormir ?
  4. Es-tu superstitieux/superstitieuse) ?
  5. Raconte-nous une anecdote amusante de ton enfance ?
  6. Quelle est ta saison préférée ?
  7. Quel métier rêverais-tu de faire dans une autre vie ?
  8. Quel serait ton plus grand talent ou ta plus grande réussite ?
  9. Es-tu plutôt maniaque ou bordélique ?
  10. Existe-t-il des objets que tu collectionnes (même contre ta volonté) ?
  11. Si tu croisais ton « toi » âgé de 15 ans, que lui dirais-tu ?

Tags :

1 – Émeline – Emeline et Loula

Pour se pomponner avec de beaux bijoux colorés !

2 – Sonia – Archives et culture pop

Pour découvrir le monde des archives à travers la littérature populaire, les séries et le cinéma

3 – Hélène – Still Vaurien

Pour admirer ses talents de tricoteuse/crocheteuse et son imagination !

4 – Joanna – Des bulles et des mots

Pour bien choisir ses prochaines lectures

5 – Audrey – Cyberbv

Pour sourire devant nos petits tracas du quotidien

6 – Jorg Clowny – L’antidictionnaire

Pour laisser son esprit divaguer et gamberger autour des mots …

7 – Marjorie – VsMe

Pour le plaisir des yeux et la beauté des paysages urbains.

8 – « Lili Tess »Tribulations d’une fille à roulettes

Pour découvrir les aventures d’une vie 2 fois plus rock’n roll que sur deux jambes !

9 – à venir…

10 – à venir…

11 – à venir…

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Astuce : Le grog !

Atchoum !

(C’est probablement comme ça que je vous saluerais ce soir si nous nous croisions…)

Je n’avais pas vraiment prévu de faire d’article aujourd’hui mais vu mon état je n’ai rien de mieux à faire que trainer sur mon ordinateur après avoir enfilé mon gros sweat douillet avec supplément plaid polaire, boite à mouchoir, et un bon vieux remède de grand-mère…

Le grog !

grog

Alors, même si à l’origine le grog n’a pas du tout été inventé pour ses vertus médicinale mais plutôt par un amiral consterné par des marins constamment ivres à bord de son navire… Il reste un très bon moyen pour se réchauffer, apaiser les gorges irritées et booster les défenses immunitaires !

Mon grog de ce soir  :

  • 1 à 2 cuillères à soupe de rhum ambré
  • 1 grosse cuillère à soupe de miel
  • le jus d’1 citron jaune
  • de l’eau bouillante
  • et 1 grosse pincée de cannelle (mon pêché mignon)/

/!\ Attention : Si comme moi, vous choisissez de faire un vrai grog avec de l’alcool, surtout ne pas combiner cette boisson avec la prise de médicaments !

Vous trouverez plein d’autres recettes juste ici : http://www.recettes-grog.fr/

Et pour les détails de la petite histoire :

La déroute du Rhum

À partir de la conquête de la Jamaïque par les britanniques en 1655, une ration d’environ 24 cl de rhum remplace progressivement les 4 L quotidiens de bière et de brandy à bord des navires. Seulement, certains marins furent tentés de faire des réserves pendant plusieurs jours en vue de tout boire en une seule fois, ce qui entraînait des problèmes évidents de discipline et de santé à bord.

En 1740, l’amiral Edward Vernon, désireux de réguler l’alcoolisme à bord de son navire, imposa que cette ration de rhum soit allongée d’un bon litre d’eau et distribuée en deux services (un le matin, l’autre en fin d’après-midi). Par conséquent, les marins pouvaient difficilement encore constituer des réserves, car au problème d’encombrement s’ajoutait le fait que l’eau douce devenait plus rapidement saumâtre. C’est justement pour masquer l’affreux goût de l’eau qu’il autorisa ensuite l’ajout d’un filet de jus de citron. Ce n’est que plus tard qu’on s’aperçut que l’apport en vitamine C du citron était en outre un très bon moyen de prévention contre le scorbut.

La recette de l’amiral Vernon – surnommé Old Grogam – se révéla si bénéfique que sa boisson fut imposée à l’ensemble de la Royal Navy en 1757… et ce, jusqu’en 1970 ! La ration quotidienne de “grog” (mot tiré du surnom de son créateur) fut alors remplacée par une canette de bière supplémentaire pour éviter que les machinistes n’opèrent en état d’ébriété.

Source : Spontex.org (LSV / « La déroute du rhum » par laboulange – 12 déc. 2013)

Playlist#2 : Février 2016

Bonsoir ! Programme bien chargé en ce moment, peu de temps à accorder à mon blog mais je n’oublie pas mes promesses pour autant ! Voilà le mois de février et ma Playlist #2

#TOP 3

« Ex’s & Oh’s » – Elle King

 

« Crystal Ball » – Death From Above 1979

 

« Touched » – VAST


 #COVER

« Smooth Criminal » – Alien Ant Farm

[Original : Smooth Criminal – Michael Jackson]


#LAREVANCHEDUMOIS

« Complexity » – Eagles Of Death Metal

 

Tout savoir (ou presque) sur la lecture numérique !

La lecture des histoires et romans sert à tuer le temps de deuxième ou troisième qualité. Le temps de première qualité n’a pas besoin qu’on le tue. C’est lui qui tue tous les livres. Il en engendre quelques-uns. [Paul Valéry]

Il y a un peu moins d’un an, j’ai recommencé à lire.

Au départ c’était surtout un moyen de tuer le temps ( la faute à une grève des transports particulièrement longue…).

A ce moment là, ma copine Émeline partageait avec moi quelques romans en .pdf que je lisais sur mon smartphone. Ce n’était pas le top, surtout pour mes yeux, mais ça avait le mérite de ne pas être encombrant et de m’aider à patienter.

Par le passé, on m’avait proposé plusieurs fois de m’offrir une liseuse électronique mais j’avais encore une aversion pour la dématérialisation à cette époque. Quelques années plus tard et compte tenu de mon train de vie, l’aspect pratique de l’outil a fini par me séduire et c’est en juin dernier que j’ai finalement fait l’acquisition d’une liseuse.

Mon choix s’est tourné vers une Kobo qui venait tout juste de sortir : La Kobo « Glo HD ». Compatible avec de nombreux formats et une technologie d’affichage avancée par rapport à ses concurrents. Super rapport qualité/prix selon moi (129€).

Si vous souhaitez en savoir plus je vous laisse le lien des caractéristiques produits + test complet par le site « lesnumeriques.com » : ICI

kobo

Après plus de 6 mois d’utilisation je suis vraiment très contente de mon choix.

Ma seule déception ne concerne pas le produit mais le business du livre numérique dans son ensemble et ce, pour plusieurs raisons :

Tout d’abord il faut savoir que le prix d’un ebook est le même que celui de la version papier en librairie. (Heureusement pour moi, mon débit de lecture n’est pas prêt de me ruiner !). Cette remarque est valable pour les sorties littéraires, un peu moins pour les ouvrages qui commencent à dater. J’ai par exemple pu m’offrir « Le Petit Prince » pour même pas 1€ symbolique. Et puis si l’on possède dans son entourage d’autre lecteurs équipés de liseuses il est possible de limiter les dépenses en s’échangeant quelques supports.

A condition d’être attentif à un petit détail…

 

 

Les DRM (Digital Right Management) .

Il s’agit d’un dispositif de protection dont le but est de contrôler l’utilisation qui sera faite d’une œuvre numérique grâce à un système de chiffrement et d’accès conditionnel. Dans le domaine du livre numérique il s’agit surtout de restreindre la lecture du ebook à une seule marque constructeur ou un seul vendeur.

Cela signifie que si vous téléchargez le contenu qui vous intéresse via la librairie proposées par votre liseuse vous vous retrouverez probablement avec un ebook qu’il vous sera impossible de partager avec un ami possédant une autre marque de liseuse que la vôtre. Ou bien imaginez que votre liseuse vous lâche et que vous souhaitiez en racheter une mais pas de la même marque… et bien vos ebook que vous aviez pris la peine d’acheter légalement seront irrécupérables à cause des DRM et vous serez obligé de racheter chacun d’eux pour les avoir sur votre nouvelle liseuse. Ah oui… De suite, ça vous pose un peu plus problème vous voyez.

Ces pratiques sont pointées du doigt car elles sont accusées d’engendrer des situations de monopoles et de non concurrence. Autrement dit, et malgré ce que leur nom pourrait laisser entendre, les DRM sont une contrainte technique non légale qui pose par ailleurs des problèmes éthiques et juridiques.

L’utilisation de DRM est en effet contraire à bon nombre de droits comme notamment celui de la copie privée et d’un point de vue éthique, il est à noter qu’ils peuvent constituer une atteinte à la vie privée, dans la mesure où l’analyse statistique des contenus auxquels les utilisateurs ont accès nous fait évoluer vers une informatique toujours plus restrictive et surveillée. Enfin, l’énorme contradiction dans toute cette histoire, c’est que finalement, le dispositif pénalise avant tout les consommateurs honnêtes, étant donné que les contraintes liées aux DRM ne touchent que les utilisateurs achetant légalement leurs produits.

drm

 

Vous comprenez maintenant pourquoi ce « détail »  est très controversé et pourquoi je vous conseille de bien vous renseigner avant d’arrêter votre choix sur tel produit ou tel contenu. Si ce n’est mon expérience personnelle via l’utilisation de ma liseuse, je n’ai pas la légitimité ni les connaissances nécessaires pour entrer dans les détails techniques et juridiques de ce vaste sujet.

Je vous invite donc à faire des recherches sur internet pour approfondir.

Ci-dessous, quelques sites qui savent très bien parler des DRM :

  • Korben.info  (Méthodes et astuces pour contourner les pièges des DRM incluses)
  • APRIL (Association pionnière du logiciel libre en France)

Des questions sur ma liseuse, son achat,son utilisation ? Un avis à partager sur la lecture numérique en général ? N’hésitez pas ! L’espace commentaires est fait pour cela.

A très bientôt !

Minestrone

La minestrone c’est la soupe italienne par excellence. Elle est idéale pour faire le plein de vitamines et la présence de viande et de pâtes dans la recette en fait un plat complet qui se suffit à lui même.

On peut l’adapter tout au long de l’année avec des légumes de saison. La recette que je vous propose ici n’est pas vraiment de saison mais c’est celle que je préfère pour son mélange de saveurs et en particulier celle du céleri que j’affectionne particulièrement.

Bon à savoir : Le céleri est une plante aux vertus purifiantes et détoxifiantes. Non seulement il a un fort pouvoir diurétique, mais c’est aussi un excellent fortifiant de l’estomac et donc un véritable allié pour la digestion (ça tombe à pic non ?). Riche en fibres, sachez que le céleri est également le champion de sa catégorie parmi les aliments qui nécessitent plus d’énergie au corps pour être digérés que d’énergie apportée par leur consommation. Eh oui… Ça vous en bouche un coin hein !

Minestrone (pour 4 à 6 personnes)

Préparation : 35 min / Cuisson : 30 min

Ingrédients :

  • 1 oignon
  • 4 carottes
  • 4 tomates (+ Concentré de tomate facultatif)
  • 1 courgette
  • 4 branches de céleri
  • 2 poignées de haricot-verts
  • 200g de poitrine fumée (ou lard fumé)
  • 100g de petites pâtes (type coquillettes)
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre…

Préparation :

  1. Émincer l’oignon et les feuilles de céleri
  2. Découper les tomates, courgettes et carottes en dés
  3. Couper en tronçons les branches du céleri et les haricot-verts
  4. Tailler des lamelles de poitrine fumée
  5. Tout mettre dans un faitout, couvrir d’eau.
  6. Ajouter l’huile d’olive, saler, poivrer… et porter à ébullition.
  7. Laisser mijoter ainsi avec couvercle sur feu vif pendant 10 à 20 min.
  8. Ajouter les petites pâtes
  9. Remettre à mijoter avec couvercle sur feu moyen/doux durant 15 min.

Il n’y a plus qu’à servir bien chaud.

Bon appétit !

 

 

 

 

 

 

 

2016… et quelques nouveautés !

8bf78ae4

Bonsoir,

Je vous souhaite une très belle année 2016 !

Vous n’allez pas me croire, mais malgré seulement 25 articles publiés, ce blog existe depuis 2011.

[Mais où est donc la Société Protectrice des Blogs Maltraités ?!!!]

Mon vœu le plus cher pour ce blog en cette nouvelle année, c’est qu’il puisse doubler ses statistiques et se faire un petit peu connaître en dehors de sa très intime sphère de lecteurs.

En résumé, je lui souhaite un petit retour en force car ce serait vraiment la meilleure chose qui puisse lui arriver. Mais cela ne dépend que de la bonne volonté de son propriétaire. Il parait…

Ceci ressemble à s’y méprendre à une bonne résolution mais ce n’en est pas une car je ne tiens jamais mes résolutions [CQFD].

J’y ai un peu travaillé ce week-end, ce qui me permet déjà de vous présenter quelques nouveautés :

  • Et une page Google+ qui me permettra de vous montrer les coulisses de mon blog (et de ma procrastination démesurée) mais aussi de vous aider à patienter entre deux articles.

J’espère que ces nouveautés vous plairont, quant à moi je ne lâche pas mon clavier tout de suite car j’ai du pain sur la planche.

Et je vous dis à très vite !

Bulle LBDL-le-blog 300x300